Des enseignements techniques aux sciences de l'ingénieur : Analyse didactique et historique du processus de disciplinarisation depuis la Libération
From the industrial technology to the engineering sciences : Didactic and historical analysis since 1945
par Hamon Christian sous la direction de Lebeaume Joël
Thèse de doctorat en Sciences de l'éducation
ED SHS (doublon ECD_ID=1)

Soutenue le Tuesday 19 June 2012 à Université Paris Descartes ( Paris 5 )

Sujets
  • Enseignement technique
  • histoire
  • Ingénierie pédagogique
  • Étude et enseignement

Depuis le 1er janvier 2012, les thèses de doctorat soutenues ou préparées à l’Université Paris Descartes sont déposées au format électronique, sous licence Creative Commons.

Consultation de la thèse sur d’autres sites :

Theses.fr

Description en anglais
Description en français
Mots clés
Didactique du curriculum, Disciplinarisation de la technologie, Sciences de l'ingénieur, Histoire des enseignements, Lycée et classes préparatoires aux grandes écoles
Resumé
Centrée sur les évolutions des enseignements techniques vers les sciences de l'ingénieur, la thèse présente et discute le processus de disciplinarisation de la technologie industrielle. Les bouleversements contemporains dans les classes de lycée en révèlent la phase d'achèvement. L'analyse didactique et historique depuis la Libération, menée principalement à partir de l'étude des prescriptions et des discours repère les évolutions et les ruptures, à l'aide d'un modèle d'étude curriculaire qui focalise les missions, l'organisation (administrative et pédagogique) et l'enseignement (contenus et méthodes). Trois grandes périodes sont mises en évidence : 1) la configuration de l'enseignement technique (1945-1958), son développement et sa structuration ; 2) la secondarisation de l'enseignement technologique (1959-1984) et son incorporation dans le système éducatif unifié ; 3) la disciplinarisation de la technologie (1985-2012), sa graduelle organisation curriculaire verticale et sa nouvelle désignation sciences de l'ingénieur. Inscrite dans une dynamique à la fois sociopolitique, économique et institutionnelle, la disciplinarisation de la technologie dans l'enseignement long semble principalement déterminée par ses missions d'augmentation des qualifications. Ce long processus est marqué par l'élaboration de contenus enseignables que révèle l'étude de l'évolution de l'analyse fonctionnelle. De l'organe de machines aux systèmes pluritechnologiques, les modifications des contenus se cristallisent successivement en huit couches paradigmatiques. Au-delà de la mise au jour du processus de disciplinarisation de la technologie qui ouvre la discussion avec les travaux disponibles sur d'autres enseignements, la thèse met à disposition une histoire inédite de l'enseignement technique ainsi que les sources nécessaires pour de nouvelles recherches et indispensables pour saisir et porter les bouleversements contemporains.