Redéfinition du rôle parental au regard de la parentalité solo contemporaine
Redefining parenting role in view of contemporary solo parenthood
par Alexandra PIESEN sous la direction de François de SINGLY
Thèse de doctorat en Sociologie
ED 180 Sciences Humaines et Sociales : Cultures, Individus, Sociétés

Soutenue le Tuesday 28 November 2017 à Sorbonne Paris Cité

Sujets
  • Famille monoparentale
  • Rôle parental
Le texte intégral n’est pas librement disponible sur le web
Vous pouvez accéder au texte intégral de la thèse en vous authentifiant à l’aide des identifiants ENT de l’Université, au sein de l’établissement en utilisant un compte invité Wifi ou en demandant un accès extérieur si vous pouvez justifier de votre appartenance à un établissement chargé d’une mission d’enseignement supérieur ou de recherche

Se connecter ou demander un accès au texte intégral

Depuis le 1er janvier 2012, les thèses de doctorat soutenues ou préparées à l’Université Paris Descartes sont déposées au format électronique, sous licence Creative Commons.

Consultation de la thèse sur d’autres sites :

Theses.fr

Description en anglais
Description en français
Mots clés
Parentalité, Famille, Rôle parental, Conciliation, Quotidien
Resumé
Les structures familiales se sont diversifiées depuis les années 1970. Chacune de ces « nouvelles » configurations a donné lieu à des interrogations et polémiques relatives à ce que recouvrait le terme « famille ». Dans le cadre de cette thèse, nous nous sommes intéressées à une structure familiale spécifique, celle composée d'un parent vivant seul à son domicile (sans conjoint cohabitant) ayant à charge un ou plusieurs enfants de moins de 18 ans. Bien que la résidence quotidienne ait été attribuée au « parent gardien », les enfants continuent à entretenir un lien plus ou moins continu avec l'autre parent. Pour qualifier ces parents, nous avons choisi l'expression « parent solo » plutôt que la catégorie statistique qui leur est associée, « famille monoparentale ». S'inscrivant dans une sociologie compréhensive, il nous a semblé plus approprié d'opter pour une formulation dans laquelle les parents enquêtés se reconnaissaient. De plus, cette expression « solo », illustre la situation de ces parents qui sont « seuls » sur le devant de la scène au quotidien (comme le soliste) mais accompagnés par différents individus en arrière-plan (les membres de l'orchestre). Nous sommes parties de l'hypothèse selon laquelle l'entrée en parentalité solo entraine une reformulation de la parentalité. Comment ces parents (re)construisent leurs rôles parentaux ? Quelles sont les continuités et discontinuités ? Les facteurs impactant (âge, sexe, CSP, etc.) ? A partir d'une enquête par entretiens menée auprès de 54 parents solos (36 mères et 18 pères), nous avons pu identifier des continuités et des ruptures dans les rôles parentaux suite à l'entrée en parentalité solo. De nouveaux contours des maternités et paternités se dessinent au terme de cette recherche.