L'entreprise de guerre au XXIe siècle : Les sociétés militaires privées dans la politique étrangère et la stratégie militaire des Etats-Unis
War Entrepreneuship in the XXIst Century : Private Military Companies in the Foreign Policy and the Military Strategy of the United States
par Bricet des Vallons Georges-Henri sous la direction de Chaigneau Pascal
Thèse de doctorat en Sciences politiques
École doctorale Sciences Juridiques, Politiques, Economiques et de Gestion

Soutenue le Monday 12 March 2012 à Université Paris Descartes ( Paris 5 )

Sujets
  • 1990-....
  • Afghanistan -- 2001-.... (Intervention américaine)
  • Guerre -- Aspect économique
  • Guerre d'Irak (2003-....)
  • Mercenaires
  • Sociétés militaires privées
Le texte intégral n’est pas librement disponible sur le web
Vous pouvez accéder au texte intégral de la thèse en vous authentifiant à l’aide des identifiants ENT de l’Université, au sein de l’établissement en utilisant un compte invité Wifi ou en demandant un accès extérieur si vous pouvez justifier de votre appartenance à un établissement chargé d’une mission d’enseignement supérieur ou de recherche

Se connecter ou demander un accès au texte intégral

Depuis le 1er janvier 2012, les thèses de doctorat soutenues ou préparées à l’Université Paris Descartes sont déposées au format électronique, sous licence Creative Commons.

Consultation de la thèse sur d’autres sites :

Theses.fr

Description en anglais
Description en français
Mots clés
Sociétés militaires privées,Mercenariat,Complexe militaro-industriel,Privatisation de la guerre,Externalisation de la défense,Économie de guerre,Guerre d'Irak,Guerre d'Afghanistan,Contre-insurrection,Entreprenariat militaire
Resumé
Les guerres d'Irak et d'Afghanistan ont vu la réapparition massive de sociétés de mercenariat d'un nouveau genre.Le mercenariat occidental est ainsi passé en moins de vingt ans de structures artisanales, arrimées à la politiquepost-coloniale des grandes puissances, à un stade professionnel et industriel tendant à une transnationalisationcroissante de ses activités. Des bavures de la célèbre Blackwater à l'implication d'employés de CACI dans lescandale de la torture au sein de la prison d'Abu Grahib, en passant par les activités de la tentaculaire Aegis, lessociétés militaires privées, omniprésentes sur le champ de bataille, ont rythmé et marqué le récit de ces guerresmajeures du début du XXIe siècle. Fait crucial : c'est la première fois dans l'histoire des opérations militairesaméricaines qu'on assiste à un basculement de la démographie des forces en faveur du secteur privé. Produit del'économie de guerre permanente et ramifications expéditionnaires du complexe militaro-industriel, ces sociétésreprésentent un changement d'expression de la puissance militaire étatsunienne sans précédent. Cettemercenarisation de l'american way of war est désormais une tendance structurelle de la politique étrangère del'Empire et pourrait bien révolutionner à terme le visage même de la guerre. Cette thèse trace le récit historique deces armées privées, décrit les conditions politiques qui ont permis à ce nouveau marché de la guerre d'émerger etse propose d'analyser la portée sociopolitique de ce phénomène de mondialisation de la violence privée quant à laquestion de l'Etat. Cette question du retour du mercenariat à grande échelle dans la politique étrangère des Etats-Unis permet non seulement de former une hypothèse aiguë sur le déclin de la puissance militaire américaine maisaussi sur les évolutions de l'identité sociohistorique du monopole de la violence étatique.