Etude de l'expression de l'homéoprotéine Engrailed dans l'hippocampe et de ses effets sur la complexité dendritique
Engrailed : hippocampal expression and role in dendritic complexity
par Soltani Asma sous la direction de Stettler Olivier
Thèse de doctorat en Neurosciences
École doctorale Biochimie, Biothérapies, Biologie Moléculaire, Infectiologie

Soutenue le Tuesday 25 February 2014 à Université Paris Descartes ( Paris 5 )

Sujets
  • Alzheimer, Maladie d'
  • Autisme
  • Axone
  • Cellules dendritiques
  • Parkinson, Maladie de
Le texte intégral n’est pas librement disponible sur le web
Vous pouvez accéder au texte intégral de la thèse en vous authentifiant à l’aide des identifiants ENT de l’Université, au sein de l’établissement en utilisant un compte invité Wifi ou en demandant un accès extérieur si vous pouvez justifier de votre appartenance à un établissement chargé d’une mission d’enseignement supérieur ou de recherche

Se connecter ou demander un accès au texte intégral

Depuis le 1er janvier 2012, les thèses de doctorat soutenues ou préparées à l’Université Paris Descartes sont déposées au format électronique, sous licence Creative Commons.

Consultation de la thèse sur d’autres sites :

Theses.fr (Version partielle de la thèse pour sa diffusion sur Internet (pdf))
TEL (Version partielle de la thèse pour sa diffusion sur Internet (pdf))

Description en anglais
Description en français
Mots clés
Engrailed, Épines dendritiques, TSA, Plasticité dendritique
Resumé
Engrailed (En) est un facteur de transcription important pour la mise en place de la segmentation de l'embryon et du plan d'organisation antéro-postérieur. Comme d'autres membres de la famille des homéoprotéines, Engrailed peut aussi agir comme une molécule de signalisation extracellulaire, internalisable grâce à son domaine « pénétratine » et stimulant dans la cellule cible la transcription ou la traduction des ARNm. De cette façon, Engrailed guide les axones en modifiant la traduction dans le cône de croissance axonal et l'infusion cérébrale d'Engrailed protège les neurones dopaminergiques dans un modèle de la maladie de Parkinson en augmentant la traduction de protéines mitochondriales. Des troubles cognitifs et un déficit des interactions sociales ont été observés chez les souris En1+/- et les souris En2-/-. Une augmentation de l'expression d'En2 a aussi été observée chez des patients atteints de troubles du spectre autistique. Néanmoins, le lien entre les modifications de l'expression d'Engrailed et l'autisme ne sont pas compris. L'objectif de cette thèse a été d'étendre notre connaissance des fonctions d'Engrailed dans une région télencéphalique où elle est a priori peu exprimée (l'hippocampe). Nos résultats confirment l'expression d'En1 et En2 dans l'hippocampe mature et décrivent les variations de l'expression de ces gènes au cours du développement de cette structure. En1 et En2 présentent des patrons d'expression différents pendant la première semaine postnatale et chez l'adulte suggérant que des variations du dosage génique d'Engrailed sont liées à certaines phases du développement, en particulier au début de la synaptogenèse. Nous avons également découvert que dans les cultures de cellules d'hippocampe Engrailed est exprimé dans les neurones et que son expression est plus forte dans les neurones GABA-ergiques, notamment dans leurs prolongements dendritiques et axonaux. Nous avons constaté qu'un excès d'Engrailed (décrit dans certains cas de TSA) augmente la complexité dendritique ainsi que la densité des épines dendritiques plastiques mais sans augmenter parallèlement la formation de synapses matures excitatrices. Nous avons observé des variations de densité des épines dendritiques chez les souris En2-/- et les souris En1+/-, ce qui confirme l'implication d'Engrailed dans leur formation ou leur stabilisation. Si dans nos conditions expérimentales l'excès d'Engrailed ne modifie pas la densité des synapses, un mutant d'Engrailed qui présente une interaction réduite avec eIF4E est moins efficace qu'Engrailed pour augmenter la densité des épines et diminue la densité des boutons présynaptiques et le synaptic matching. Ces résultats indiquent que l'interaction avec eIF4E régule au moins en partie les effets d'Engrailed sur la spinogenèse et suggèrent également une implication d'Engrailed dans la formation ou la stabilisation des boutons présynaptiques. Le rôle clef d'eIF4E dans la traduction permet de postuler que certains effets d'Engrailed observés dans notre étude pourraient dépendre de la synthèse protéique. Nos résultats montrent à cet égard qu'Engrailed augmente la synthèse protéique dans les neurones d'hippocampe. Cette traduction est différente de celle induite par la LTP chimique (LTPc) car insensible à l'action des oligomères synthétiques d'AβO, responsables sous leur forme naturelle de synaptopathies dans le contexte de la maladie d'Alzheimer. Engrailed permet également de restaurer la traduction défaillante de neurones issus de souris TG2576, modèles de la maladie d'Alzheimer. Dans leur ensemble, nos résultats identifient Engrailed comme un nouvel acteur de la plasticité dendritique. Ils révèlent qu'un excès d'Engrailed au cours de la synaptogenèse modifie les caractéristiques des dendrites, une situation susceptible d'altérer les caractéristiques fonctionnelles du réseau dendritique dans une situation de surexpression pathologique de la protéine. (...)