Dental and craniofacial phenotypes of transgenic mice for vasorin, a molecule recently involved in calcium and phosphate homeostasis
par Mohammed Jiyar Mohammed Naji sous la direction de Pellat Bernard
Thèse de doctorat en Développement
École doctorale Génétique, Cellulaire, Immunologie, Infectiologie et Développement

Soutenue le Tuesday 25 March 2014 à Université Paris Descartes ( Paris 5 )

Sujets
  • Cément
  • Minéralisation (biologie)
  • Processus alvéolaire
Le texte intégral n’est pas librement disponible sur le web
Vous pouvez accéder au texte intégral de la thèse en vous authentifiant à l’aide des identifiants ENT de l’Université, au sein de l’établissement en utilisant un compte invité Wifi ou en demandant un accès extérieur si vous pouvez justifier de votre appartenance à un établissement chargé d’une mission d’enseignement supérieur ou de recherche

Se connecter ou demander un accès au texte intégral

Depuis le 1er janvier 2012, les thèses de doctorat soutenues ou préparées à l’Université Paris Descartes sont déposées au format électronique, sous licence Creative Commons.

Consultation de la thèse sur d’autres sites :

Theses.fr

Description en anglais
Description en français
Mots clés
Vasorine, Slit2, Minéralisation, Os alvéolaire, Dent, Cément
Resumé
Il a été récemment montré que la vasorine (Vasn), d'abord décrite comme une protéine membranaire de type I qui neutralise TGFb, était exprimée par les ostéocytes et les ostéoblastes et impliquée dans le métabolisme du phosphate et du calcium. L'analyse MicroCT a montré que des souris Vasn -/- présentaient des signes de rachitisme avec des volumes osseux trabéculaires et corticaux fortement réduits. Ici, nous explorons pour la première fois l'expression et les fonctions de Vasn dans le territoire craniofacial. Nous démontrons que 1) Vasn est exprimée au sein de la dent en formation par les odontoblastes et les cémentoblastes et dans l'os alvéolaire par les ostéoblastes et les ostéocytes, 2) des souris Vasn -/- présentent un phénotype dentaire mixte associant des signes de rachitisme tels qu'une croissance réduite du squelette, une dentine minéralisée moins épaisse, des chambres pulpaires élargies et des signes supplémentaires évoquant une hypophosphatasie , principalement une formation perturbée de la racine avec des canaux dentaires élargis. Toutes ces données suggèrent un rôle important de Vasn dans la minéralisation de l'os et de la dent, probablement en régulant le dépôt de matrice et son organisation, plutôt que le processus de minéralisation lui-même.