Types de prédication en vietnamien : dynamique et variété des structures
no title available
par Manente Amélie sous la direction de Clairis Christos
Thèse de doctorat en Sciences du langage
Ecole doctorale Sciences Humaines et Sociales, Cultures, Individus, Sociétés (Paris)

Soutenue le Saturday 07 December 2013 à Université Paris Descartes ( Paris 5 )

Sujets
  • Catégories syntaxiques
  • Grammaire comparée -- Vietnamien (langue)
  • Linguistique descriptive
  • Vietnamien (langue)
Le texte intégral n’est pas librement disponible sur le web
Vous pouvez accéder au texte intégral de la thèse en vous authentifiant à l’aide des identifiants ENT de l’Université, au sein de l’établissement en utilisant un compte invité Wifi ou en demandant un accès extérieur si vous pouvez justifier de votre appartenance à un établissement chargé d’une mission d’enseignement supérieur ou de recherche

Se connecter ou demander un accès au texte intégral

Depuis le 1er janvier 2012, les thèses de doctorat soutenues ou préparées à l’Université Paris Descartes sont déposées au format électronique, sous licence Creative Commons.

Consultation de la thèse sur d’autres sites :

Theses.fr (Version partielle de la thèse pour sa diffusion sur Internet (pdf))

Description en anglais
Description en français
Mots clés
Syntaxe, Vietnamien, Fonctionnalisme, Classes syntaxiques, Séries verbales, Constructions connectives, Constructions nucléaires, Dynamique, Lexicalisation, Grammaticalisation, Prédication, Fonctions
Resumé
Dans cette thèse, nous présentons une analyse syntaxique du vietnamien de Hô-Chi-Minh-Ville, dans la lignée de la syntaxe fonctionnelle mise en place par André Martinet et développée par la suite par ses continuateurs. Dans un premier temps, nous nous sommes intéressée au degré d'opposition verbo-nominal en vietnamien : nous proposons tout d'abord une synthèse des travaux menés à ce sujet, avant d'exposer notre analyse en classes, en nous appuyant sur des critères strictement syntaxiques. Une étude syntaxique détaillée des modalités (déterminants non déterminables) - les modalités nominalisantes, les modalités de degré, les modalités prédicatives et les modalités injonctives - a été nécessaire. Ces unités permettent de distinguer des comportements différents, et l'identification des grandes classes lexicales du vietnamien : nominaux, adjectifs, modaux et verbaux. Il apparait que ces classes d'unités s'organisent en un continuum, avec à un pôle les nominaux, à l'autre les verbaux. Dans un second temps, l'analyse porte sur les différents types de structures prédicatives du vietnamien. La variété des constructions - nucléaires et connectives - est au centre de l'étude, ainsi que l'identification des différentes fonctions. Enfin, nous exposons une analyse des "séries verbales", phénomène très courant en vietnamien, mais décrivant en fait des réalités très diverses. Tout au long de l'analyse, nous accordons une importance particulière à la variation et aux zones de changements (réanalyses, lexicalisations, grammaticalisations), faisant état de la dynamique des différentes structures et de la langue elle-même.