L'organisation du dépistage des cancers en France : éthique et droits des patients
The organization of cancer screening in France : ethics and patients' rights
par Papin-Lefebvre (Papin) Frédérique sous la direction de Moutel Grégoire
Thèse de doctorat en Ethique médicale
École doctorale Sciences Juridiques, Politiques, Economiques et de Gestion

Soutenue le Wednesday 27 November 2013 à Université Paris Descartes ( Paris 5 )

Sujets
  • Cancer colorectal
  • Droits des patients
  • Dépistage
  • France
  • Sein -- Cancer
  • Éthique médicale
Le texte intégral n’est pas librement disponible sur le web
Vous pouvez accéder au texte intégral de la thèse en vous authentifiant à l’aide des identifiants ENT de l’Université, au sein de l’établissement en utilisant un compte invité Wifi ou en demandant un accès extérieur si vous pouvez justifier de votre appartenance à un établissement chargé d’une mission d’enseignement supérieur ou de recherche

Se connecter ou demander un accès au texte intégral

Depuis le 1er janvier 2012, les thèses de doctorat soutenues ou préparées à l’Université Paris Descartes sont déposées au format électronique, sous licence Creative Commons.

Consultation de la thèse sur d’autres sites :

Theses.fr

Description en anglais
Description en français
Mots clés
Dépistage organisé, Cancer du sein, Cancer colorectal, Ethique médicale, Droits des patients, France
Resumé
Selon l'OMS, le dépistage organisé s'appuie sur la participation volontaire des sujets qui sont recrutés dans la population, dans le cadre de campagnes de dépistage. En France, deux dépistages sont organisés par les pouvoirs publics : le dépistage du cancer du sein et le dépistage colorectal. L'objectif de cette thèse était d'étudier sous l'angle éthique et médicolégal, les programmes français de dépistage organisé des cancers.Les valeurs éthiques applicables aux programmes nationaux de dépistage font l'objet de recommandations européennes et sont déclinées en France, dans des cahiers des charges annexés aux textes juridiques mettant en œuvre les programmes de dépistage. D'autres textes de portée plus générale encadrent cette pratique en France.Détaillé dans un rapport publié par l'INCa, l'analyse éthique du programme de dépistage organisé du cancer du sein pointe la nécessité d'optimiser l'information des patientes et de renforcer la place et le rôle d'un professionnel de santé référent, de l'entrée dans le dépistage jusqu'à la sortie éventuelle vers la filière de soins.L'étude des préférences des médecins généralistes dans l'organisation du dépistage du cancer colorectal montre que les questions relatives à l'information du patient et aux modalités de recueil de son consentement, ainsi qu'au suivi des patients, jouent une véritable influence sur leur adhésion au programme, au regard du risque médicolégal.