Variabilité des évaluations de la créativité
Variability assessments of creativity
par Storme Martin sous la direction de Lubart Todd
Thèse de doctorat en Psychologie
École doctorale Cognition, Comportements, Conduites Humaines

Soutenue le Thursday 20 June 2013 à Université Paris Descartes ( Paris 5 )

Sujets
  • Créativité
  • Jugement
  • Originalité
Le texte intégral n’est pas librement disponible sur le web
Vous pouvez accéder au texte intégral de la thèse en vous authentifiant à l’aide des identifiants ENT de l’Université, au sein de l’établissement en utilisant un compte invité Wifi ou en demandant un accès extérieur si vous pouvez justifier de votre appartenance à un établissement chargé d’une mission d’enseignement supérieur ou de recherche

Se connecter ou demander un accès au texte intégral

Depuis le 1er janvier 2012, les thèses de doctorat soutenues ou préparées à l’Université Paris Descartes sont déposées au format électronique, sous licence Creative Commons.

Consultation de la thèse sur d’autres sites :

Theses.fr

Description en anglais
Description en français
Mots clés
Variabilité,Créativité,Jugement.
Resumé
Depuis les années 1950, la pensée divergente est la principale mesure utilisée pour estimer le niveau de créativité d'un individu. si de nombreuses études lui ont été consacrées, peu se sont attachées à la décrire dans sa dimension processuelle. dans la continuité des travaux fondateurs de lubart et de gilhooly, nous développerons avec cette thèse une approche statique et une approche dynamique du processus de pensée divergente. nous proposerons plus spécifiquement une extension du modèle de résonnance émotionnelle de lubart et getz appliquée aux associations originales (pour l'aspect statique), et une modélisation par des chaînes de markov de différentes dimensions de la pensée divergente, comme les stratégies ou les catégories d'idées (pour l'aspect dynamique).