Characterization of Histone H3 Lysine 18 deacetylation during infection with Listeria monocytogenes
Caractérisation de l'histone H3 lysine désacétylation au cours de l'infection par Listeria monocytogenes
par Eskandarian Haig Alexander sous la direction de Cossart Pascale et de Hamon Mélanie
Thèse de doctorat en Biologie
École doctorale Interdisciplinaire Européenne Frontières du Vivant

Soutenue le Wednesday 05 June 2013 à Université Paris Descartes ( Paris 5 )

Sujets
  • Listeria monocytogenes
  • Relations hôte-virus
  • Régulation (biologie)
  • Transcription génétique

Depuis le 1er janvier 2012, les thèses de doctorat soutenues ou préparées à l’Université Paris Descartes sont déposées au format électronique, sous licence Creative Commons.

Consultation de la thèse sur d’autres sites :

TEL (Version intégrale de la thèse (pdf))
Theses.fr (Version intégrale de la thèse (pdf))

Description en anglais
Description en français
Mots clés
Interactions hôte-pathogène,Listeria monocytogenes,Infection
Resumé
De nombreuses bacteries pathogènes sont capables d'affecter les programmes transcriptionnels de la cellule hôte pendant l'infection. Cependant, les mécanismes contrôlant ce processus restent largement méconnus. En investigant les effets de la Listerai monocytogenes sur les modifications des histones de l'hôte, nous avons mis en évidence un nouveau mecanisme de régulation de transcription nécessaire pour la répression de certains gènes, pendant l'infection. Lors de l'infection par L. monocytogenes, le facteur de virulence sécrété, InlB, se lie au récepteur c-Met et active la signalisation par les intermédiaires PI3K et Akt. cette plateforme de signalisation est nécessaire pour la relocalisation de la deacetylase d'histone, SIRT2, au noyau et l'association à la chromatine.En caractérisant me mécanisme gouvernant la relocalisation nucléaire de SIRT2 lors de l'infection, nous avons démontrés que SIRT2 subit une modification post-traductionnelle. SIRT2 est déphosphorylée à un nouveau site de phosphorylation localisé à la partie terminale de la protéine. SIRT2 est recrutée au site de démarrage de la transcription des gènes réprimés lors de l'infection menant à la deacetylation de H3K18 et la répression transcriptionnelle. Nous avons mis en évidence que SIRT2 est détournée par L. monocytogenes et provoque une croissance des bactéries intracellulaires. Ces résultats démontrent un clef de SIRT2 en provoquant la deacetylation de H3K18 mors de l'infection et dévoilent un nouveau mécanisme imposée par les bactéries pathogènes dans le but de reprogrammer la cellule hôte.