De l'interpersonnel à l'intrapsychique : étude longitudinale et comparative des dysfonctionnements interactifs, de l'attachement puis du devenir narratif et du fonctionnement psychique des enfants de mères présentant un trouble de personnalité borderline/état-limite
From the interpersonal to the intrapsychic : longitudinal and comparative study of interactive failures, of attachment, then of the narratives and of the psychological functioning of children of mothers with borderline personality disorder
par Genet Marie-Camille sous la direction de Golse Bernard et de Apter Gisèle
Thèse de doctorat en Psychologie clinique
École doctorale Cognition, Comportements, Conduites Humaines

Soutenue le Saturday 29 September 2012 à Université Paris Descartes ( Paris 5 )

Sujets
  • Attachement
  • Mères et nourrissons
  • Transmission intergénérationnelle
  • État-limite (psychiatrie)
Le texte intégral n’est pas librement disponible sur le web
Vous pouvez accéder au texte intégral de la thèse en vous authentifiant à l’aide des identifiants ENT de l’Université, au sein de l’établissement en utilisant un compte invité Wifi ou en demandant un accès extérieur si vous pouvez justifier de votre appartenance à un établissement chargé d’une mission d’enseignement supérieur ou de recherche

Se connecter ou demander un accès au texte intégral

Depuis le 1er janvier 2012, les thèses de doctorat soutenues ou préparées à l’Université Paris Descartes sont déposées au format électronique, sous licence Creative Commons.

Consultation de la thèse sur d’autres sites :

Theses.fr (Version partielle de la thèse pour sa diffusion sur Internet (pdf))

Description en anglais
Description en français
Mots clés
Conflictualité intrapsychique,Narcissisme maternel,Trouble de personnalité borderline,Interactions mère-bébé,Comportements d'attachement de l'enfant,Représentations d'attachement de l'enfant,Narratifs de l'enfant,Fonctionnement psychique de l'enfant,Intersubjectivité,Étude longitudinale
Resumé
Cette étude constitue un suivi longitudinal prospectif d'une cohorte de dyades de mères présentant un trouble de personnalité borderline avec leur enfant, dans une approche comparative avec unepopulation contrôle de dyades avec des mères sans trouble psychique. Elle a pour but d'éclairer le fonctionnement intrapsychique des mères et des bébés par l'étude des interactions précoces entre les mères borderline et leur bébé de trois mois. La grossesse représente une véritable crise identitaire et narcissique nécessitant un réaménagement des imagos maternels. Celui-ci ébranle l'identité de ces mères borderline déjà fragilisée par un narcissisme défaillant. Le bébé impose une relation de dépendance de laquelle la mère ne peut s'extraire. Les interactions précoces entre ces mères et leur bébé sont décrites comme étant teintées par l'intrusivité et la répétitivité, et reflètent leur incapacité à s'accorder aux rythmes propres et aux mouvements affectifs de leur enfant. Elles seraient en difficulté au sein d'un partage intersubjectif troublé pour aider le bébé à réguler ses émotions. Cette étude a aussi pour but d'éclairer la manière dont les comportements d'attachement de ces enfants, à 13 mois, s'ancrent dans la particularité de ces dysfonctionnements interactifs. L'évaluation des représentations d'attachement chez ces enfants, âgés de 4 à 8 ans, met en lumière différentes évolutions dans la qualité de leur attachement. Enfin, une approche psychodynamique de leurs récits, au test des histoires à compléter, éclaire les particularités de leur fonctionnement psychique.