Hôpital et médecine de ville face au cancer : Les enjeux de la coordination de la prise en charge des malades atteints de cancer au sein de réseaux de santé
Relationships between Hospital and General practice regarding cancer : What is at stake in coordinating the care of people suffering from cancer in healthcare system network?
par Hervouet Lucile sous la direction de Desjeux Dominique
Thèse de doctorat en Sociologie
Ecole doctorale Sciences Humaines et Sociales, Cultures, Individus, Sociétés (Paris)

Soutenue le Wednesday 14 November 2012 à Université Paris Descartes ( Paris 5 )

Sujets
  • Cancer
  • Coopération médicale
  • Relations personnel médical-patient
  • Services de santé -- Utilisation
  • Soins hospitaliers
Le texte intégral n’est pas librement disponible sur le web
Vous pouvez accéder au texte intégral de la thèse en vous authentifiant à l’aide des identifiants ENT de l’Université, au sein de l’établissement en utilisant un compte invité Wifi ou en demandant un accès extérieur si vous pouvez justifier de votre appartenance à un établissement chargé d’une mission d’enseignement supérieur ou de recherche

Se connecter ou demander un accès au texte intégral

Depuis le 1er janvier 2012, les thèses de doctorat soutenues ou préparées à l’Université Paris Descartes sont déposées au format électronique, sous licence Creative Commons.

Consultation de la thèse sur d’autres sites :

Theses.fr

Description en anglais
Description en français
Mots clés
Sociologie de la santé,Cancer,Système de soins,Coopération,Coordination,Réseaux de santé
Resumé
La recherche porte sur l'analyse des relations entre l'hôpital et la ville dans la prise en charge des malades atteints de cancer et sur les enjeux d'une formalisation de la coordination des interventions au sein de réseaux de santé. Il s'agit d'élucider le processus de formalisation de la coordination dans le système de prise en charge des patients atteints de cancer, à travers l'identification des objectifs des acteurs et des facteurs de convergence de leurs discours. Pour cela, on retrace dans un premier temps la problématisation de la coordination dans la politique de lutte contre le cancer : depuis la définition d'un « problème » de coordination dans le champ de la lutte contre le cancer, sa mise sur agenda, jusqu'à l' « instrumentation » de l'action publique. Dans un second temps, une méthodologie qualitative et quantitative permet de cerner le jeu des acteurs autour de cet enjeu de coordination. On décrit les pratiques et les représentations des malades, des médecins généralistes et des professionnels et les conditions de leur adhésion à une formalisation de la coordination au sein de réseaux de santé. Il apparaît finalement que leur adhésion repose sur des variables symboliques et stratégiques.