Les accords bilatéraux de l'Union européenne
Bilateral agreements of the European Union
par Rochereuil Katia sous la direction de Guillenchmidt Michel de
Thèse de doctorat en Droit européen
École doctorale Sciences Juridiques, Politiques, Economiques et de Gestion

Soutenue le Monday 18 March 2013 à Université Paris Descartes ( Paris 5 )

Sujets
  • Coopération internationale
  • Droit européen -- Législation
  • Union européenne -- Relations extérieures
Le texte intégral n’est pas librement disponible sur le web
Vous pouvez accéder au texte intégral de la thèse en vous authentifiant à l’aide des identifiants ENT de l’Université, au sein de l’établissement en utilisant un compte invité Wifi ou en demandant un accès extérieur si vous pouvez justifier de votre appartenance à un établissement chargé d’une mission d’enseignement supérieur ou de recherche

Se connecter ou demander un accès au texte intégral

Depuis le 1er janvier 2012, les thèses de doctorat soutenues ou préparées à l’Université Paris Descartes sont déposées au format électronique, sous licence Creative Commons.

Consultation de la thèse sur d’autres sites :

Theses.fr

Description en anglais
Description en français
Mots clés
Accord de coopération a minima,Accord de coopération inter medius,Accord de coopération a maxima,Pragmatisme,Liberté,Égalité,Solidarité,Loyauté,Effectivité,,Cohérence de l'action extérieure
Resumé
La diversité des accords bilatéraux a constitué un moyen pour l'Union européenne d'étendre ses compétences externes. Cela rend compte du volontarisme mais surtout du pragmatisme de son action extérieure, ce qui n'est pas sans poser de problèmes.La mise en cohérence des accords bilatéraux devient alors une exigence impérieuse. Cette rationalisation des accords devra être confortée par un schéma institutionnel rénové autant que par la reformulation synthétique des fondements juridiques de la compétence externe de l'Union européenne.