Unification de l'argumentation et de la théorie des jeux pour la négociation automatisée
Unification of Argumentation and Game Theory for Automated Negotiation
par Hadidi Nabila sous la direction de Moraitis Pavlos
Thèse de doctorat en Informatique
École doctorale Informatique, Télécommunications et Electronique

Soutenue le Thursday 29 November 2012 à Université Paris Descartes ( Paris 5 )

Sujets
  • Argumentation
  • Négociations
  • Théorie des jeux
Le texte intégral n’est pas librement disponible sur le web
Vous pouvez accéder au texte intégral de la thèse en vous authentifiant à l’aide des identifiants ENT de l’Université, au sein de l’établissement en utilisant un compte invité Wifi ou en demandant un accès extérieur si vous pouvez justifier de votre appartenance à un établissement chargé d’une mission d’enseignement supérieur ou de recherche

Se connecter ou demander un accès au texte intégral

Depuis le 1er janvier 2012, les thèses de doctorat soutenues ou préparées à l’Université Paris Descartes sont déposées au format électronique, sous licence Creative Commons.

Consultation de la thèse sur d’autres sites :

Theses.fr

Description en anglais
Description en français
Mots clés
Négociation,Argumentation,Théorie des Jeux
Resumé
La négociation est un processus pour atteindre un accord concernant un certain sujet entre deux ou plusieurs agents. Dans la négociation basée sur la théorie des jeux, la négociation est vue comme un jeu. Un jeu est appliqué à chaque situation dans laquelle les participants interagissent pour trouver une solution. La négociation basée sur l'argumentation est faite par un échange d'arguments entre les agents négociateurs. Il y a beaucoup de travaux en négociation par la théorie des jeux qui traitent de tous les aspects de la négociation. D'autre part, les recherches en négociation par argumentation se sont principalement focalisées sur les protocoles pour réguler la négociation et les mécanismes de décisions pour générer et ordonner les offres; Cependant l'étude des aspectsstratégiques qui définissent le comportement de l'agent durant la négociation ont été largement négligés. Cela reste vrai pour la contrainte du temps.Cette thèse essaie de combler ces lacunes en travaillant en trois directions. Premièrement, un cadre pour la négociation par argumentation est proposé et qui est basé sur quelques concepts étudiés en négociation par la théorie des jeux. Ce cadre permet de classer les offres suivant les arguments qui les supportent et de négocier en utilisant une adaptation du très connu Alternating Offers Protocol proposé en théorie des jeux. Pour ce protocole une stratégie générique qui peut être utilisée avec n'importe quelle relation de préférence entre les offres et avec n'importe quelle forme de concession a été définie. Deuxièmement, cette thèse propose quelques tactiques pour la négociation par argumentation avec une contrainte de temps. Les tactiques sont basées sur l'information que l'agent possède sur son adversaire. Cette information est collectionnée durant le processus de négociation ou est obtenue en connaissant le rôle de son opposant. En dernier lieu, une évaluation expérimentale montre que les tactiques et les concessions influencent la longueur de la négociation et l'issue de la négociation, sous les hypothèses de contrainte de temps et de la connaissance de certaines informations sur l'agent adversaire.