Devenir père : de la grossesse aux premiers échanges avec le nouveau-né
Becoming a father : from pregnancy to early father-newborn interaction
par Caroline BOITEAU sous la direction de Emmanuel DEVOUCHE
Thèse de doctorat en Psychologie
ED 261 Cognition, Comportements, Conduites Humaines

Soutenue le Tuesday 13 November 2018 à Sorbonne Paris Cité

Sujets
  • Aspect psychologique
  • Paternité
  • Pères et nourrissons
Le texte intégral n’est pas librement disponible sur le web
Vous pouvez accéder au texte intégral de la thèse en vous authentifiant à l’aide des identifiants ENT de l’Université, au sein de l’établissement en utilisant un compte invité Wifi ou en demandant un accès extérieur si vous pouvez justifier de votre appartenance à un établissement chargé d’une mission d’enseignement supérieur ou de recherche

Se connecter ou demander un accès au texte intégral

Depuis le 1er janvier 2012, les thèses de doctorat soutenues ou préparées à l’Université Paris Descartes sont déposées au format électronique, sous licence Creative Commons.

Consultation de la thèse sur d’autres sites :

Theses.fr

Description en anglais
Description en français
Mots clés
Père, Nouveau-né, Interaction père - nouveau-né, Grossesse, Accouchement
Resumé
Contexte. En France, la place de l'homme en période périnatale a évolué. Le père est de plus en plus présent et impliqué auprès de sa conjointe et de son bébé durant la période périnatale. Devenir père nécessite d'importants remaniements psychiques, l'homme traverse une crise identitaire, dans l'attente de la venue au monde d'un bébé dont il sera le père. Le devenir père ne commence pas à la maternité, mais souvent bien avant même sa conception. Durant la grossesse, les représentations paternelles évoluent jusqu'à l'accouchement où le bébé devient réel. À la naissance, le père fait la rencontre de son nouveau-né, dont les compétences relationnelles sont précoces et multiples. Tout au long de la grossesse, le bébé s'est lui aussi préparé à interagir avec son entourage. Les interactions précoces entre un père et son bébé reposent à la fois sur la disponibilité et la sensibilité du père à celui-ci mais aussi sur l'intention du bébé à entrer en relation avec son partenaire social. Objectif. Ce travail doctoral s'intéresse au devenir père en lien avec le devenir bébé. Il explore la naissance de la dyade père-bébé, depuis la grossesse jusqu'aux premières interactions père-bébé, au travers de la manière dont les deux partenaires se coordonnent dans le temps par la voix ou le regard, et au travers des entretiens menés auprès de certains pères. Méthode. Les participants sont des pères volontaires recrutés dans une maternité de la banlieue parisienne. 30 pères ont ainsi été filmés, quelques mois après la naissance, durant une interaction en face-à-face avec leur nouveau-né. Sur ces 30 pères, 20 ont été revus aux trois mois de leur bébé, à domicile, de nouveau pour un enregistrement d'interaction. À 3 mois, il a été proposé à 4 pères un entretien semi-directif au sujet du vécu de la grossesse, de l'accouchement et des premiers mois suivants la naissance. Résultats. Nos résultats montrent que les échanges vocaux entre le nouveau-né et son père s'organisent dès la naissance autour de séquences conversationnelles, dans une temporalité fine de moins d'une seconde. De plus, ils mettent en évidence qu'à la naissance, le père étaye par ses regards les comportements que manifeste son nouveau-né, contribuant à construire ainsi une rencontre visuelle. Enfin, nos résultats montrent que le contenu du discours que le père adresse à son nouveau-né est très différent selon qu'il s'agit d'une fille ou d'un garçon, mais également en partie selon son état d'éveil et les comportements que celui-ci manifeste (productions vocales et regards). Ces résultats sont discutés aux vues des profondes modifications de la place des pères dans notre famille et nous amènent à réfléchir à la notion de rôle et de fonction paternelle ainsi qu'à son implication dès le commencement. Conclusion. Dès la naissance, le nouveau-né et son père se rencontrent dans un espace dyadique intersubjectif. Le père joue un rôle essentiel en période périnatale et doit être soutenu et accompagné dans son accès à la paternité pour son bien-être, celui de sa conjointe et celui de son nouveau-né.