Collectif flow : sociocognitive model of optimal collaboration
Le flow collectif : modèle sociocognitif de la collaboration optimale
par Milija ¿IMLE¿A sous la direction de Stéphanie BUISINE
Thèse de doctorat en Psychologie
ED 261 Cognition, Comportements, Conduites Humaines

Soutenue le Thursday 22 November 2018 à Sorbonne Paris Cité

Sujets
  • Bien-être
  • Comportement collectif
  • Flux (psychologie)

Depuis le 1er janvier 2012, les thèses de doctorat soutenues ou préparées à l’Université Paris Descartes sont déposées au format électronique, sous licence Creative Commons.

Consultation de la thèse sur d’autres sites :

Theses.fr (Version intégrale de la thèse (pdf))
TEL (Version intégrale de la thèse (pdf))

Description en anglais
Description en français
Mots clés
Flow, Flow collectif, Modèle sociocognitif, Bien-être, Groupe, Créativité
Resumé
Face à la pression à innover, les entreprises cherchent à augmenter la créativité des équipes travaillant sur les projets d'innovation tout en favorisant leur bien-être de façon durable. La littérature suggère que le Flow (Csikszentmihalyi, 1975-2000), l'expérience d'hyperconcentration et de fonctionnement optimal humain, est bénéfique à la fois au bien-être et à la performance. Toutefois, le sujet est assez peu exploré quand il s'agit du Flow dans des contextes sociaux. Par conséquent, l'objectif de la thèse est de contribuer à la compréhension du concept du Flow Collectif (FC). Soutenu par l'entreprise SBT Human(s) Matter, ce projet a aussi l'objectif de transférer ces avancées de connaissances sur le Flow et la créativité de l'équipe afin d'améliorer le bien-être à long-terme et d'atteindre la collaboration optimale pour les clients de SBT. Nous définissons le FC comme un état se manifestant quand le groupe agit comme un tout. Les membres de l'équipe sont absorbés dans l'activité commune, se coordonnent efficacement et se sentent bien ensemble. Ensuite, nous avons construit un modèle sociocognitif conceptualisant le FC comme un processus reposant principalement sur les processus attentionnels, motivationnels et socio-identitaires, déclenchés par les préconditions spécifiques comme l'empathie des membres de l'équipe, l'ambition collective et une identité partagée. Six expérimentations en laboratoire et quatre études de terrain nous ont permis de tester le modèle et les hypothèses. La recherche a été menée avec des élèves ingénieurs travaillant sur des projets d'innovation. Les résultats de nos premières expérimentations montrent que le niveau moyen de théorie de l'esprit ne prédit ni le FC ni la créativité des groupes. Cela va à l'encontre des recherches antérieures sur l'intelligence collective. Les analyses indiquent que le FC peut être prédit par la motivation intrinsèque et l'identification sociale des membres du groupe. En outre, la créativité des groupes est prédite par l'expérience individuelle du Flow. Les résultats de la 2eme étude, qui a manipulé le niveau d'identification de l'action a montré qu'un niveau élevé d'identification de l'action stimule l'identification sociale, la motivation intrinsèque et le Flow des membres du groupe. L'analyse de médiation indique que l'effet de l'identification de l'action sur l'expérience du Flow est médiée par l'identification sociale et la motivation intrinsèque des membres. Les études expérimentales testant l'impact de l'identité sociale ont montré que, contrairement à nos attentes, la saillance des indices d'identité sociale n'impacte ni le FC ni la performance. De nouveau, nous observons que la motivation intrinsèque et l'identification sociale sont des prédicteurs du Flow, au niveau individuel et collectif. Cependant, le FC ne semble pas être prédit par le Flow individuel des membres de l'équipe. Notre dernière étude expérimentale explorant l'expérience du Flow à distance, en se fondant sur le modèle SIDE, a testé la créativité collective en ligne dans des environnements virtuels anonymes, identifiés, synchrones et asynchrones. Nos résultats montrent que le mode de collaboration asynchrone n'entrave pas le Flow et que le mode synchrone ne le favorise pas non plus. Les individus engagés dans une tâche collective peuvent faire l'expérience du Flow même en travaillant à distance et de manière asynchrone. Nos résultats montrent que le Flow dans un contexte de groupe est prédit par la motivation intrinsèque et l'identification sociale des membres du groupe. L'ambition collective de l'équipe est aussi susceptible d'augmenter l'expérience du Flow. Résultats concernant l'impact du FC sur la créativité sont moins clairs, indiquant que, dans certains cas, l'expérience du Flow individuel favorise la créativité. Néanmoins, ceci peut être plus complexe et ainsi représente une perspective d'approfondissement sérieuse pour acquérir une meilleure compréhension.