Dynamique des cellules cancéreuses dans le coeur tumoral et rôle de la matrice extracellulaire dans l'invasion métastatique
Dynamics of cancer cells in the tumor core and role of the extracellular matrix in invasion
par Ralitza STANEVA sous la direction de Danijela VIGNJEVIC
Thèse de doctorat en Biologie cellulaire
ED 474 Frontières de l'Innovation en Recherche et Education

Soutenue le Wednesday 21 November 2018 à Sorbonne Paris Cité

Sujets
  • Cellules cancéreuses
  • Matrice extracellulaire
  • Métastases
Le texte intégral n’est pas librement disponible sur le web
Vous pouvez accéder au texte intégral de la thèse en vous authentifiant à l’aide des identifiants ENT de l’Université, au sein de l’établissement en utilisant un compte invité Wifi ou en demandant un accès extérieur si vous pouvez justifier de votre appartenance à un établissement chargé d’une mission d’enseignement supérieur ou de recherche

Se connecter ou demander un accès au texte intégral

Depuis le 1er janvier 2012, les thèses de doctorat soutenues ou préparées à l’Université Paris Descartes sont déposées au format électronique, sous licence Creative Commons.

Consultation de la thèse sur d’autres sites :

Theses.fr (Version partielle de la thèse pour sa diffusion sur Internet (pdf))
TEL (Version partielle de la thèse pour sa diffusion sur Internet (pdf))

Description en anglais
Description en français
Mots clés
Cancer, Migration cellulaire, Modèles murins
Resumé
Le développement de carcinomes est un processus graduel, pendant lequel l'accumulation de modifications génétiques promeut la prolifération et la différenciation aberrante des cellules épithéliales. Le processus métastatique est la cause majeure de décès dus au cancer. Dans le cancer du côlon, vingt-cinq pourcent des patients présentent déjà des métastases au diagnostic de la maladie, et 25-35% en développent à la progression de la maladie. La colonisation métastatique d'organes distants requiert la réalisation d'une série complexe d'événements. L'acquisition d'un phénotype migratoire par les cellules cancéreuses est un événement crucial dans le processus métastatique. La plupart des tumeurs solides, y compris le cancer du côlon, sont composées par un cœur tumoral différencié et par un front invasif qui forme l'interface entre la tumeur et le tissu stromal. Bien que de nombreuses études ont porté sur la migration des cellules cancéreuses dans le front invasif, les cellules du cœur tumoral peuvent également potentiellement métastaser. Nous avons étudié la migration des cellules cancéreuses dans le cœur tumoral grâce à un modèle murin de tumorigenèse intestinale génétiquement induite. Nous avons développé une technique d'imagerie pour suivre en temps réel la migration cellulaire dans des explants tumoraux en utilisant la microscopie biphotonique. Nous avons trouvé que les cellules cancéreuses dans le cœur tumoral sont remarquablement dynamiques et suivent les schémas de migration coordonnées, ce qui donne naissance à des « courants » cellulaires et à des dynamiques à large échelle. La direction de ces courants est influencée par des structures de collagène dans le cœur tumoral. Bien que les cellules s'arrêtent de migrer de façon intermittente, les pauses dans la migration ne sont pas nécessaires au moment de la division cellulaire. En conclusion, notre modèle ouvre une nouvelle voie d'étude de la dynamique des cellules cancéreuses dans le cœur tumoral et plus largement de la progression tumorale.