Influence de la dépendance au champ visuel dans la construction et le maintien d'une posture verticale inversée en milieux terrestres et aquatiques
Influence of visual field dependence in building and maintaining an upside-down posture in terrestrial and aquatic environments
par Counil Lou sous la direction de Dietrich Gilles et de Kerlirzin Yves
Thèse de doctorat en Sciences et techniques des activités physiques et sportives
École doctorale Sciences du Sport, de la Motricité et du Mouvement Humain

Soutenue le Friday 07 December 2012 à Université Paris Descartes ( Paris 5 )

Sujets
  • Gymnastique
  • Natation
  • Perception visuelle
  • Psychomotricité

Depuis le 1er janvier 2012, les thèses de doctorat soutenues ou préparées à l’Université Paris Descartes sont déposées au format électronique, sous licence Creative Commons.

Consultation de la thèse sur d’autres sites :

Theses.fr (Version intégrale de la thèse (pdf))

Description en anglais
Description en français
Mots clés
Appui tendu renversé,Verticale inversée,Immersion,Contrôle moteur,Analyse stabilométrique,Analyse de diffusion,Analyse quantitative de la récurrence,Pondération sensorielle,Dépendance-indépendance au champ visuel,RFT
Resumé
La contribution relative des différentes entrées sensorielles dans le contrôle postural a souvent été étudiée dans le cadre de la posture érigée fondamentale. L'objectif de nos travaux a été de déterminer cette contribution dans deux postures relativement proches dans leur configuration : l'appui tendu renversé (ATR) et la verticale inversée (VI) en milieu aquatique. Si la vision est souvent considérée comme information principale dans le contrôle postural de la station érigée, la configuration structurelle (champ visuel restreint en ATR, immersion de l'œil en VI) de ces deux postures laisse imaginer un fonctionnement différent. La perturbation des différents capteurs sensoriels impliqués dans le contrôle postural a permis d'observer la réorganisation mise en place par le système nerveux central (SNC) pour y remédier. De plus la prise en compte d'un facteur perceptif comme la dépendance au champ visuel nous a paru être un élément pertinent pour tenter d'observer d'éventuelles différences interindividuelles dans les comportements des sujets. La perturbation du contrôle postural a été évaluée au travers d'une analyse cinématique et d'une analyse stabilométrique de l'ATR (analyse classique et non-linéaire). Les résultats de ces analyses laissent entrevoir des différences de stratégie entre les sujets dépendants et indépendants au champ visuel dans le contrôle de l'appui tendu renversé, ce qui ne semble pas être le cas en verticale inversée