Systèmes de contrôle de gestion soutenables et développement des pratiques RSE
Sustainable management control systems and development of CSR practices
par Laguir Lamia Laure sous la direction de Brasseur Martine
Thèse de doctorat en Sciences de gestion
École doctorale Sciences Juridiques, Politiques, Economiques et de Gestion

Soutenue le Wednesday 30 November 2016 à Sorbonne Paris Cité

Sujets
  • France
  • Gestion d'entreprise
  • Responsabilité sociétale
Le texte intégral n’est pas librement disponible sur le web
Vous pouvez accéder au texte intégral de la thèse en vous authentifiant à l’aide des identifiants ENT de l’Université, au sein de l’établissement en utilisant un compte invité Wifi ou en demandant un accès extérieur si vous pouvez justifier de votre appartenance à un établissement chargé d’une mission d’enseignement supérieur ou de recherche

Se connecter ou demander un accès au texte intégral

Depuis le 1er janvier 2012, les thèses de doctorat soutenues ou préparées à l’Université Paris Descartes sont déposées au format électronique, sous licence Creative Commons.

Consultation de la thèse sur d’autres sites :

Theses.fr

Description en anglais
Description en français
Mots clés
Systèmes de contrôle de gestion, Responsabilité sociétale des entreprises (RSE), Leviers de contrôle, Processus informels
Resumé
Cette thèse étudie le rôle des systèmes de contrôle de gestion soutenables (SCGS) dans la mise en place et la gestion des pratiques RSE. En effet, pour examiner le lien entre les systèmes de contrôle de gestion et la RSE, nous avons mobilisé le cadre conceptuel des contrôles formels et informels, ainsi que les leviers de contrôle de Simons pour comprendre comment les entreprises utilisent ces systèmes. Nous avons mené une étude de cas multiples auprès de grandes entreprises françaises. Les données qualitatives ont été recueillies au cours d'entretiens approfondis semi-directifs avec les managers les mieux informés des pratiques RSE et des systèmes de contrôle de gestion. Les résultats montrent que les entreprises utilisent différents systèmes de contrôle de gestion pour gérer les pratiques RSE envers leurs principales parties prenantes, à savoir les employés, les clients, les fournisseurs et la communauté. Plus précisément, les résultats révèlent que les SCGS sont utilisés pour communiquer les valeurs de la RSE, gérer les risques, évaluer ces pratiques RSE, et identifier les opportunités et les menaces. En outre, l'utilisation des SCGS pour mettre en place les pratiques RSE est principalement déterminée par la nécessité de satisfaire les exigences des principales parties prenantes, gérer les questions de légitimité et de réputation, et répondre aux attentes et engagements de la direction. Enfin, l'utilisation des SCGS est entravée par le manque d'objectifs stratégiques et plan d'actions RSE clairs, par l'absence de normes et processus de mesures internationaux, et par le manque de temps et de ressources financières.