« L'école au centre de la "communauté" » : lien social et enjeux sociaux de la décentralisation de l'éducation en Afrique du Sud
"Schools as centres of community life" : social link and social issues raising from education decentralisation in South Africa
par Bamberg Ingrid sous la direction de Lange Marie-France
Thèse de doctorat en Sociologie, démographie
ED SHS (doublon ECD_ID=1)

Soutenue le Thursday 23 June 2016 à Sorbonne Paris Cité

Sujets
  • Afrique du Sud
  • Relations école-collectivité
  • Écoles -- Décentralisation
Le texte intégral n’est pas librement disponible sur le web
Vous pouvez accéder au texte intégral de la thèse en vous authentifiant à l’aide des identifiants ENT de l’Université, au sein de l’établissement en utilisant un compte invité Wifi ou en demandant un accès extérieur si vous pouvez justifier de votre appartenance à un établissement chargé d’une mission d’enseignement supérieur ou de recherche

Se connecter ou demander un accès au texte intégral

Depuis le 1er janvier 2012, les thèses de doctorat soutenues ou préparées à l’Université Paris Descartes sont déposées au format électronique, sous licence Creative Commons.

Consultation de la thèse sur d’autres sites :

Theses.fr

Description en anglais
Description en français
Mots clés
Éducation, Décentralisation, Gouvernance scolaire, Pratiques éducatives, Afrique du Sud, Communauté, Lien social, Accès à l'éducation, Inégalités scolaires, Zone rurale
Resumé
« L'École au centre de la vie de la " communauté " ». La politique éducative sud-africaine a fait de ce slogan un moteur pour remédier aux inégalités scolaires héritées de l'apartheid au moyen de la gestion décentralisée des écoles. Mais comment répondre à cette injonction dans un pays où la notion de « communauté » est associée à la politique d'apartheid et où, à l'ère démocratique, les clivages sociaux et spatiaux restent forts ? Cette recherche déconstruit d'abord la notion de « communauté » et propose une analyse sous l'angle du lien social pour la dissocier de son contenu idéologique. À partir de l'étude ethnographique d'une bourgade rurale du KwaZulu-Natal, « racialement » et socialement mixte, elle explore les liens sociaux à l'œuvre. Après avoir mis en évidence l'existence d'un quasi-marché scolaire, la thèse montre, à travers les stratégies des écoles et les pratiques des parents, comment l'École vient consolider, maintenir ou fragiliser le lien social et œuvrer ou pas à « faire communauté ».